Le grand orchestre animal

le grand orchestre animal

Les bruits du vent, de l'eau, des mouvements du sol, de la pluie exercent une influence troublante sur les sons émis par les animaux mais aussi sur le chœur qu'ils forment dans leur habitat. Tout organisme vivant sensible aux signaux acoustiques a dû s'adapter à cette géophonie, et se doter d'une fréquence permettant à son souffle, à ses claquements, sifflements, rugissements, chants ou autres vocalises de se détacher sur le fond sonore naturel. 4500 heures d'enregistrements de l'auteur ont immortalisé en un demi-siècle les sons de plus de 15 000 animaux, marins ou terrestres. Mais si l'imperceptible son des virus, l'étrange bruissement des anémones ou les couinement des épis de maïs ont la vie dure, 50 % des sons de la nature ont disparu en 50 ans.

 

Thématiques : Arts, design et paysages sonores, Biodiversité
Année de parution : 2013
Type de contenu : Ouvrage
Mots clés : divers - enregistrement du son - paysage sonore - végétation
Langue : Français
Auteur : KRAUSE, B.
Description : Paris : Éditions Flammarion, 37 Réf., 2013.- 289 p.
Ressource disponible en prêt au CidB ? : Oui
Référence CidB : 78/1209